« Les femmes peuvent faire avancer les choses plus rapidement. »


 

Les femmes chauffeurs de poids lourds font leur entrée

Les dimensions du camion contrastent avec le visage juvénile de la femme menue assise au volant. L'autocollant Mickey Mouse qui recouvre le camion DAF attire l'œil. Pour Ada Wiacek, plus qu'une passion ou qu'un travail quotidien, ce camion est aussi devenu un moyen de faire des affaires.

Il est de plus en plus fréquent de voir une femme au volant d'un camion de nos jours. Rien qu'en Pologne, le nombre de femmes qui conduisent des poids lourds est estimé à 3 200. Mais surtout, pour les employeurs, les performances des femmes valent celles des hommes dans ce secteur. Elles sont travailleuses, consciencieuses, ponctuelles et possèdent de meilleures aptitudes sociales qui se révèlent utiles lorsqu'il faut faire preuve de diplomatie pour résoudre des problèmes. « Les femmes peuvent faire avancer les choses plus rapidement. Lorsqu'une femme entre dans un bureau, trouver ou décharger une rampe n'est soudain plus un problème », s'esclaffe Ada. Elle travaille comme chauffeur pour la société Ligenza Transport et en est la copropriétaire.

« Tu penses que tu peux y arriver ? » - « Bien sûr ! »

Ada travaille en binôme avec son fiancé, Pawel Ligenza. Ensemble, ils parcourent des milliers de kilomètres dans un camion DAF XF Pure Excellence de 480 HP blanc et rouge. L'autocollant Mickey Mouse est reconnaissable, même de très loin. Ils possèdent également une petite entreprise de livraison de pièces automobiles généralement active sur le marché espagnol. Ils travaillent sous contrat pour Wichot Transport, leur ancien employeur. Celui-ci n'a vu aucun problème à ce qu'ils créent leur entreprise et leur a même proposé son aide. Ada raconte : « Pawel et moi sommes devenus chauffeurs lorsque nous avons intégré cette entreprise. Pawel a sept ans d'expérience en tant que chauffeurs, j'en ai trois. Comment ça a commencé ? Plus le temps passait, moins je supportais d'être loin de Pawel lorsqu'il prenait la route. Un jour, j'ai tout simplement dit « Ça suffit ! Je vais conduire avec toi ! » À l'époque, il y avait un poste vacant dans l'entreprise. Pawel a expliqué à son patron qu'il connaissait la candidate idéale pour être son binôme. Au début, le patron n'y croyait pas, mais il m'a proposé un entretien qui a duré environ trois minutes. Il m'a posé une seule question : « Tu penses que tu peux y arriver ? ». J'ai répondu : « Bien sûr que oui ! », et me voilà ! » Elle a été la première femme à rejoindre l'entreprise.

Hausse du nombre de femmes chauffeurs

C'était tout nouveau à l'époque, mais la situation a changé au fil des ans, à la fois sur les routes polonaises et européennes. « Certains trouveront peut-être cela étonnant, mais honnêtement, je ne vois pas de différence entre les hommes et les femmes, qu'il s'agisse de leur style de conduite ou de l'attitude à leur égard dans le secteur. Il n'y a plus de ligne qui définit les professions comme étant exclusivement masculines ou féminines de nos jours. Beaucoup d'hommes sont d'excellents cuisiniers, coiffeurs ou employés de salon de beauté. Je vois des femmes conduire des camions plusieurs fois par jour, surtout en France et en Espagne, et souvent en double quart. Mes fonctions sont les mêmes que celles de Pawel : je conduis, j'aide à décharger, je change les pneus, je déroule la bâche. Je peine un peu avec les poutres supérieures, non pas parce que je suis une femme, mais simplement parce que je suis petite : je mesure 1,54 m. Dernièrement, j'ai même établi un record : 40 minutes pour changer un pneu ! », explique Ada.

Le distributeur, un lien essentiel

Il y a un an, Ada et Pawel ont décidé de lancer leur propre entreprise, Ligenza Transport, mais leur ancien employeur a accepté de s'occuper de la logistique, ce qui profitait à tout le monde. « Nous avions besoin de plus d'indépendance, mais gagner plus d'argent a aussi été un facteur important. Les coûts sont plus élevés et les responsabilités plus grandes, mais ça reste plus rentable », précise Ada. Elle reconnaît que leur distributeur a joué un rôle déterminant dans la croissance de leur activité. « Il s'occupe des véhicules et offre des services d'assistance à notre ancien employeur. C'est pourquoi nous lui avons demandé de l'aide. C'était une idée judicieuse. Non seulement il nous a aidés à trouver des fonds, mais il nous a également évité une petite catastrophe financière. La solution que nous avions trouvée n'aurait pas été rentable sur le long terme. Cette aide et le fait de savoir qu'il existe des personnes qui ne se soucient pas uniquement de leurs propres besoins, mais également des nôtres, c'est aujourd'hui très important pour nous. Nos deux camions DAF font l'objet de contrats de maintenance, grâce auxquels nous conservons une certaine tranquillité d'esprit. Nous devons simplement nous occuper des chauffeurs, des pneus et du carburant. Ces contrats se sont révélés très utiles, déjà trois fois, au moins. Dernièrement, pendant que nous étions en Allemagne, nos courroies trapézoïdales ont cassé. Il a suffi d'un appel à l'Équipe ITS DAF, et nous reprenions la route moins de deux heures plus tard. Nous apprécions vraiment que notre distributeur tienne compte de nos suggestions et qu'il soit disponible 24 h/24 et 7 j/7. Nous n'avons qu'à lui dire ce dont nous avons besoin et il nous propose une solution en peu de temps », affirme Ada.

Le transport de demain avec le DAF XF Pure Excellence

Ligenza Transport n'existe peut-être que depuis un an, mais envisage déjà d'investir. La société possède déjà deux camions DAF XF de 480 HP équipés de cabines de haute qualité. Cette année, elle prévoit d'acheter le XF SSC Pure Excellence. Le jeune couple d'entrepreneurs emploie un couple de chauffeurs et continue de recruter. Tous leurs camions DAF sont recouverts d'autocollants Disney, une autre passion partagée par Ada et Pawel. Donc si un jour vous croisez un camion DAF avec des plaques polonaises et un autocollant Mickey Mouse sur la carrosserie, faites un signe de la main. Ce sera probablement Ada.

DAF, le meilleur service